Visite Monastère de Santa Maria de la Valldigna

Visite Monastère de Santa Maria de la Valldigna

Alzira et Visite du Monastère

Excursion en demi-journée au départ de Gandia vers l’arrière-pays en direction d’Alzira. Promenade à pied dans la vieille ville où nous pourrons voir :

Eglise de Santa Catalina

Cette église a été construite à l’emplacement de la mosquée principale, c’est un temple gothique et baroque. A l’intérieur, on conserve la relique des martyrs patrons de la ville.

Clocher gothique. Il s’agit d’une tour gothique du XIIIe siècle à demi enterrée et fait partie de l’église Santa Catalina.du XIIIème siècle.

Plaza constitución

C’est l’ancienne “plaza mayor”. Nous pouvons admirer le monument dédié à la Constitution et quelques petits palais historiques comme la casa Cucó-Gisbert..

Plaza Casassús

Elle est présidée par la sculpture d’Abén Tomlús.

Hôtel de ville 

Déclaré monument national en 1930, c’est un palais gothique-Renaissance du XVIe siècle, typique des demeures valenciennes.

Parc des murailles (BIC) et la “Vila”

Ces remparts d’époque islámique protégeaient l’ancienne Al-Yazira (l’île). Alzira était devenue  une enclave stratégique pour contrôler le passage du fleuve.

Murailles d'Alzira

Locomotive Mikado

Machine à vapeur, 1953, symbole du progrès et des communications.

Que visiter dans les environs

Pour compléter l’excursion, visite du Monastère cistercien de Santa Maria de la Valldigna fondé en 1297. Il s’agit d’un des monastères les plus importants de la Comunidad Valenciana, et actuellement en partie restauré. 

Entrée Monastère de Ste Marie de la Valldigna

Monastère de Santa María de la Valldigna

Selon la tradition, le roi Jaime II d’Aragon en 1298 revenait de la guerre contre les musulmans d’Alicante et de Murcie, et en traversant la vallée d’Alfandech, il a été impressionné par sa beauté et sa fertilité.  Il a dit à l’abbé du monastère cistercien de Santes Creus “Vall digne par un monestir de la vostra religió”.  Et l’abbé répondit: «Vall digna!».  Le roi lui accorda donc ces terres et le monastère fut fondé sous le nom de Santa María de la Valldigna.

Après la confiscation de Mendizábal en 1835, le monastère fut abandonné par les moines et vendu à des particuliers, commençant ainsi une période de destruction patrimoniale.

Actuellement, le monastère est en cours de restauration.

 Ses dépendances sont adaptées au modèle typique du cistercien autour de l’église et du cloître.  Les différentes unités du monastère telles que le réfectoire, la cuisine, la salle capitulaire, l’église … s’articulent autour de l’élément central: le cloître.

Vous pouvez également visiter le palais de l’abbé où vous pourrez admirer les arcs gothiques du cloître supérieur récupérés par la Generalitat Valenciana en 2003 et retournés à leur place d’origine

Les commentaires sont clos.